Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi, candidat !

par Joris VIVES 9 Avril 2017, 11:22 Canal +

A l'approche de l'élection présidentielle, Canal + proposait en crypté un programme-documentaire sur des candidats aux différentes élections présidentielles ! 

 

Moi, candidat !

- Un choix (presque) judicieux des intervenants -

 

Avec le respect de l’équité des partis politiques, le documentaire nous a présenté des personnages qui ont marqués la vie politique Française depuis bien plus de 20 ans. François Bayrou, Arlettre Laguiller ou encore notre président de la république François Hollande, nous avions une vision assez globale et diverse au niveau des idées.

 

Il manquait quand même quelques personnages assez charismatiques, qui apparaissent dans nos livres d’histoire. Commençons par Nicolas Sarkozy, sa vision de sa victoire contre Ségolène Royale puis sa défaite contre François Hollande aurait été très intéressante à décrypter. Le personnage politique qui manquait indéniablement à ce programme c’est bien Lionel Jospin. Le documentaire est revenu avec insistance sur sa défaite et sa désillusion face au candidat Front National de l’époque, Jean-Marie Le Pen.

 

Nous avons également découvert, pour les plus jeunes pour moi, des personnages fondateurs ou premiers représentants des partis politiques dans les élections présidentielles (comme celui du PCF) ou encore des candidats que nous n’imaginions pas. Par exemple beaucoup sur Twitter n’avaient imaginés que Christine Taubira avait participé à une élection avec le parti radical de gauche en 2002.

 

Un documentaire, une création canal + qui est très instructive et qui nous permet de comprendre les différentes alliances et distorsions dans notre paysage politique actuel.

 

 

- Mise en avant de petits candidats –

 

Grace à ce reportage, nous avons réussi à découvrir des petits candidats et leurs parcours assez atypique. Il était intéressant donc de voir les participations d’Eva Joly, Oliver Besancenot, Philippe Poutou ou encore Nicolas Dupont Aignan.

 

Un facteur ou encore un employer d’usine, oui les gens comme nous peuvent également se proposer à la magistrature ultime. Ce documentaire montrait donc vraiment le pouvoir de la démocratie dans notre pays, qu’autant un énarque qu’un simple ouvrier pouvait représenter son pays.

 

Grace aux questions des journalistes, nous avons eu le droit à de très bonnes informations sur les campagnes ou encore des anecdotes croustillantes, comme par exemple quand Eva Joly se fracassa le crâne dans des escaliers –

 

- Un excellent travail de production –

 

Nous pouvons d’abord faire une grande « ola » pour le concepteur du décor. Somptueux et tellement réaliste. Un beau palais de L’Elysée, plus particulièrement le bureau du président était représenté sur le plateau. De quoi projeter les candidats actuels dans un futur peut être proche et de réaliser le rêve de ceux qui n’y arriveront malheureusement jamais.

 

Les images d’archives étaient également extraordinaires avec des ressources en noir et blanc ! Un grand travail des documentalistes qui ont dégotés des images ensuite commentées par les différents protagonistes et leur entourage.

 

Un bon travail également de prise de vue, avec des angles caméras intéressant, de bonnes lumières. Mieux qu’un documentaire, un long métrage de très bonne qualité.

 

 

 

- La note du blog –

08/10

 

 

Haut de page